La crise sanitaire de la Covid a pris la France par surprise et l’a obligée à s’adapter rapidement. La situation a quand même eu des côtés positifs, à savoir l’adoption massive de la téléconsultation malgré sa mise en place depuis une décennie. Le changement est toujours une étape difficile et fastidieuse…

Certains médecins ont créé des consultations dans des centres de santé d’où sont écartés les praticiens à risques : médecins enceintes, médecins âgés… Pas de désert médical pour le coronavirus donc, et la désertification des cabinets s’est faite au profit des téléconsultations ! La plateforme MédecinDirect, par exemple, a su doubler le nombre de téléconsultations tous les trois jours.

Il faut dire qu’en première ligne, les médecins libéraux sont confrontés quotidiennement à la pandémie : 79 % des sondés indiquent avoir déjà pris en charge un patient suspecté de contamination à la COVID-19. Même si la situation semble se stabiliser en France et les hôpitaux retrouve un rythme plus tenable que début avril par exemple, les français ont maintenant bien pris le plis et ne désertent pas le système de consultation à distance.

Interview avec Cécile Lourenço, infirmière coordinatrice chez MédecinDirect

En 3 mots, quelle est votre activité ?

Créée il y a 10 ans, MédecinDirect est le précurseur sur le secteur de la télémédecine. Même si la technologie et le savoir-faire existent déjà depuis des années, la crise de la COVID-19 a accéléré son déploiement. À titre d’exemple, au mois de mars 2020, on a enregistré 3 x plus de téléconsultations qu’au mois de février.

Il est parfois long et compliqué d’obtenir une information ou un diagnostic médical fiable. Avec les déserts médicaux qui s’intensifient, les délais d’attente avant de parler à un médecin augmentent. De quelques jours à plusieurs mois selon les spécialités…

L’ambition de MédecinDirect ? Révolutionner l’accès aux soins des français ! L’un des gros avantages de la plateforme est qu’il n’y a rien à débourser en amont, : tout est pris en charge par la mutuelle, l’assureur ou l’entreprise partenaire directement.

Notre plateforme de télémédecine est accessible 7j/7 et 24h/24h. Ce qui fait notre force c’est la prise en charge complète : de l’infirmier au médecin généraliste en passant par le spécialiste. En 24h on peut résoudre le problème du patient. Au final, nous fonctionnons comme un centre de santé, mais à distance.

Pour faire face à la demande pendant la crise sanitaire de la Covid, les effectifs ont doublé. Notre équipe médicale compte aujourd’hui plus de 70 soignants.

Les infirmiers sont employés directement par MédecinDirect et la quasi totalité de nos médecins sont localisés en dehors de l’Ile-de-France.

L’équipe de MédecinDirect cherche à être un acteur de la prévention en diffusant régulièrement du contenu médical vulgarisé sur son blog. Nous gardons le contact avec nos patients – actuels comme futurs – en leur dispensant des conseils santé personnalisés par newsletter ou encore sur les réseaux sociaux.

Qui ciblez-vous ?

Nos offres s’adressent en particulier aux mutuelles, assurances et entreprises. Parmi les 60 marques partenaires qui nous font confiance, on compte les ACM, le groupe Aésio, Krys Group, ProBtP, ou encore la mutuelle nationale du personnel Air France.

MédecinDirect en quelques chiffres :

·          60 marques partenaires

·          14 millions de bénéficiaires

·          550 consultations par jour en moyenne

·          17 000 nouveaux inscrits par mois en moyenne

L’an dernier MédecinDirect a rejoint le groupe international Teladoc Health. En 2019, Teladoc Health a enregistré 4,1 millions de téléconsultations à travers 175 pays. On compte au sein de Teladoc Health 50 000 experts médicaux, 450 spécialités et plus de 40 langues parlées.

Comment gérez-vous vos recrutements ?

Les professionnels de santé postulent spontanément pour rejoindre l’équipe médicale. Ils sont ensuite formés à la téléconsultation par la Direction Médicale.

MedQuest nous a accompagné dans le recrutement de deux IDE. Tout s’est fait à distance et les deux personnes se sont très bien intégrées, nous en sommes très contents.

Comment êtes-vous rentrés en contact avec MedQuest ?

Antoine Lescure (COO de MédecinDirect) connaissait Urban Linker avec qui nous travaillons pour le recrutement de profils tech. Il nous a recommandé le cabinet MedQuest pour les profils spécialisés santé.

Demain, vous recommandez MedQuest à une entreprise, quels sont les 3 mots pour nous décrire ?

C’est un soulagement et un gain de temps de travailler avec un cabinet expert sur le secteur. Les experts de MedQuest sont efficaces et nous ont très bien accompagné tout au long du process.