La télémédecine, c’est quoi ? Un acte médicale réalisé à distance. Tout simplement.

Comment ?  En utilisant les technologies d’information et de communication que nous avons actuellement à disposition.

On en parle beaucoup ces derniers temps. Même si ce système connaît un franc succès dans les pays nordiques, les français semblent encore un peu septiques. 

Mis en place officiellement depuis 2009 en France, tout le monde ne l’a pas encore adopté. 

L’objectif ? Améliorer les services et de réduire les coûts inutiles. 

Un professionnel médical qui peut donner une consultation à distance à un patient, avec la possibilité d’un remboursement des actes liés à la téléconsultation ? C’est ce qu’on souhaite tous !

Ne pas rigoler avec la réglementation.

Pour réaliser la télémédecine dans de bonnes conditions, il faut respecter plusieurs points importants.

  • dédier des plages horaires pour prendre le temps avec les patients. La consultation à distance ne doit pas être synonyme de consultation bâclée.
  • se trouver dans un lieu calme pour assurer la qualité des échanges et surtout de respecter leur confidentialité.
  • le matériel et les équipements doivent être vérifiés avant chaque utilisation (attention aux ruptures de connexion internet).
  • un appareil avec vidéotransmission, messagerie sécurisée et/ou plateforme d’échange sécurisée.
  • s’assurer de la protection des données (RGPD is watching…)

Se former pour savoir communiquer à distance avec ses patients et pouvoir réaliser les examens à distance. Pas évidemment pour tous, c’est pour ça qu’il ne faut pas négliger les formations !

Ne pas oublier également une formation complète sur l’utilisation des outils informatiques, outils de stockage des données et dispositifs médicaux connectés. 

Et au final… Comment se déroule la consultation ?

Première étape : le consentement du patient avant la téléconsultation.

Ensuite, en fonction des situations, le professionnel médical doit juger de la pertinence de la téléconsultation. Sur quels critères ? 

  • la situation clinique du patient
  • de la disponibilité de ses données 
  • de sa capacité à communiquer à distance

Enfin, le consultant doit s’authentifier et vérifier que tout va bien se dérouler (ne pas être hors du champ de la caméra, ne pas tourner le dos, vérifier la qualité du son et de l’image).

Une fois la consultation terminée, le professionnel médical prend la décision de conclure et de mettre à jour le dossier. Puis fait part au patient de ses conclusions, réalise les prescriptions éventuelles et, le cas échéant, l’oriente vers des médecins spécialistes ou la réalisation d’examens complémentaires.

On termine par l’enregistrement du compte-rendu dans le dossier patient avec la mention de la date, l’heure, les actes et prescriptions médicamenteuses effectués et le cas échéant les incidents techniques survenus au cours de l’acte.

Quel avenir pour la télémédecine ?

En plein développement, la télémédecine est encore (depuis plus de 10 ans) en phase expérimentale mais devient une solution médicale qui va progressivement s’étendre. Elle permet de répondre à des contraintes de temps, autant pour le corps médical que pour les patients.

Même les personnes habitants dans les coins les plus reculés pourront être “vus” par leurs médecins. Un réel gain de temps pour les médecins comme pour les patients et les innovations technologiques vont améliorer la qualité des téléconsultations.

La télémédecine permet aussi d’avoir des suivis continus et plus réguliers avec des patients ayant des pathologies chroniques.

Pour le moment les actes de télémédecine sont timides avec seulement 60.000 actes en 2019 versus près de 350 millions de consultations physiques.

Même si les premiers tests ont été réalisés il y a une décennie, on est encore au début de l’aventure et les mentalités (et les nouvelles technologies) évoluent chaque jour.

La France est devenu depuis quelques années un acteur important de la MedTech. Avec l’émergence et l’adoption de nouvelles innovations tous les ans, la télémédecine a un bel avenir en perspective…